Marion Rivoal fait partie d’un service de l’UNIL dédié au support à la recherche (DCSR). Docteur en archéologie, ses activités portent sur la gestion et l’ouverture des données de recherche, sur l’interopérabilité des données et la représentation des connaissances. Avec son équipe, elle promeut l’exposition des données de recherche en sciences humaines, notamment via une grille de services et d’outils développée pour répondre aux besoins des chercheurs.