Frédéric Amsler est professeur ordinaire, spécialiste en littérature apocryphe chrétienne et en histoire du christianisme ancien. Il est actuellement vice-doyen recherche et achève le projet ENLAC (Editer numériquement la littérature apocryphe chrétienne) (FNS 2017-2022) qui propose une chaîne de traitement informatique open source couvrant les principales étapes de l’ecdotique (transcription des manuscrits avec balises TEI, collation, analyse des variantes en format « graphe », stemmatologie, établissement du texte et de l’apparat critique) et un outil numérique de synopse.

  • Janvier 1986, licence en théologie à l’Université de Genève avec un mémoire consacré à l’histoire de l’Eglise nationale protestante de Genève au XXe siècle.
  • Janvier 1986 à septembre 1990, assistant à 60% du professeur François Bovon à la Faculté autonome de théologie protestante de l’Université de Genève.
  • D’octobre 1990 à septembre 1995, bénéficiaire d’une bourse de relève pour jeune chercheur avancé puis d’un d’un subside de recherche du FNS.
  • Juillet 1994, doctorat en théologie de l’Université de Genève avec une thèse consacrée au commentaire des Actes apocryphes de Philippe.
  • D’octobre 1995 à septembre 2004, maître d’enseignement et de recherche suppléant à 50% (Fonds de relève de la Confédération) en Nouveau Testament à la Faculté autonome de théologie protestante de l’Université de Genève. Emploi complété notamment par une charge de professeur invité pour l’histoire du christianisme à la Faculté de théologie de l’Université de Lausanne d’octobre 1995 à août 2000.
  • Du 1er septembre 2004 au 31 janvier 2009, professeur assistant en prétitularisation conditionnelle au rang de professeur ordinaire, puis dès le 1er février 2009, professeur ordinaire d’histoire du christianisme à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne.

Contact