News  >  All News

Études digitales 2020 – 2 n°10 : Cartographie et visualisation

La revue Études digitales défend une approche herméneutique, critique, rhétorique et poétique des technologies. Elle se veut résolument transdisciplinaire. Son dernier numéro est consacré à la visualisation des données. Deux membres du dhCenter ont publié un papier dans  “Cartographie et visualisation : Regards d’épistémologues et de concepteurs”.

Beaude, Boris, “Voir et prévoir le social au XXIe siècle”, Études digitales, 2020 – 2, n° 10, 2022, pp. 21 à 40

La prolifération de traces numériques réactive les présupposés de la physique sociale du XIXe siècle, au point de perturber significativement l’équilibre entre des épistémologies qui n’ont cessé de se distancier tout au long du XXe siècle. La visualisation de données, lorsqu’elle engage à voir et plus encore à prévoir ce qui serait autrement imperceptible, réactive en cela des clivages susceptibles d’accroître les frontières qui organisent la production scientifique.

Rodighiero, Dario, “Conspirations des réseaux plats. Dessiner des visualisations sur une surface sphérique continue”, Études digitales, 2020 – 2, n° 10, 2022, pp. 21 à 40

Malgré la grande littérature concernant les visualisations de réseau, leur représentation graphique n’est guère un objet d’investigation. Parfois, cela mérite plus d’attention, surtout lorsque des individus sont représentés. Traduire visuellement des communautés en réseau, par exemple, implique que certains individus soient positionnés aux frontières de la représentation. Cette hypothèse apparaît injuste, surtout si chaque individu de la communauté est connecté avec tout le monde.

La revue Études digitales est disponible ici.